Cher(e)s triathlètes,

Dans quelques jours, vous affronterez le superbe parcours du Triathlon M de Bourg en Bresse: je vous propose une reconnaissance virtuelle, avec la mise en avant des quelques particularités que vous aurez à avoir en tête…

Tout d’abord, aucune surprise concernant les distances, vous savez que c’est un format M, donc vous débuterez par 1500m de natation, avant d’enchainer avec les 43km de vélo (ben oui, c’est un triathlon où vous en avez pour votre argent!!) puis les 10km autour du plan d’eau…

En route pour découvrir le plat de résistance? (qui est tout sauf plat d’ailleurs!!)

Dès la sortie du parc, vous sortirez de la ville de Bourg en prenant la direction de JASSERON. Ces 5 premiers kilomètres sont à tendance plat avec quelques faux plats déjà bien montants, notamment lors de votre passage sur la 2 voies. Le revêtement est tout simplement idéal jusque là.

Au passage de votre 3ème rond-point, vous prendrez à droite direction JASSERON donc, pendant 300m, avant de tourner à gauche en traversant la route, en toute sécurité grâce aux nombreux bénévoles présents sur le parcours. Vous entamerez une partie au revêtement plus granuleux, et ce jusqu’à MEILLONNAS. Encore très roulante, vous pourrez ici encore profiter sur cette partie de vos gros développements. Attention tout de même aux différents petits passages de pont d’autoroute et autres faux plats montants, qui commenceront rapidement à vous entamer si vous ne jouez pas du dérailleur. Au kilomètre 8, après une succession de 2 virages à 90° à passer avec prudence, tournez furtivement votre tête sur la gauche pour profiter de votre passage près de l’étang de Margelle: c’est un petit coin qui appelle au calme et au repos, et par jour de grand beau temps, au farniente…mais ce ne sera pas pour le jour de la course!! La partie qui commence ici est un long faux plat montant, qui se termine au kilomètre 14 par une petite répétition de 3 petites côtes, aussi courtes que pentues. Cela ne dépasse pas les 8%, mais après de longs moments sur les prolongateurs, cela «casse» facilement le rythme. Juste avant de rentrer dans MEILLONNAS, prenez tout de même le temps, encore, de regarder au loin à gauche: vous apercevrez le mont MYON et cela vous donnera une idée de ce qui vous attend dans les kilomètres à venir.

La traversée de ce superbe village à l’architecture médiévale se conclut par une première difficulté, qui s’étale sur 1.5km. Encore une fois, pas de gros pourcentages, mais un revêtement moyen accentue légèrement la difficulté. De quoi vous mettre en condition pour le plat principal de ce parcours! Profitez de la très courte descente pour tourner les jambes et «récupérer» musculairement, car après être rentré dans le village suivant, et lorsque vous apercevrez ce petit vélo bleu vous serez au pied de la fameuse montée des Esses de TREFFORT.

Prise séparément, cette ascension de 2.6km à 5.9% de moyenne n’est franchement pas effrayante. Les différents virages permettent même une petite récupération. Cependant, notamment lors de la deuxième «rampe», vous aurez quelques passages à près de 9%, et si vous lancez toutes vos forces dans cette montée, vous risquez de le payer rapidement après. Restez bien en vélocité, maitrisez votre effort pour rester en aisance respiratoire, et alternez la position assise et en danseuse pour économiser vos jambes sur cette montée que les meilleurs du jour monteront en environ 7’, voire moins. La majorité du peloton mettra entre 9 et 12’ d’effort pour atteindre le sommet, donc soyez prudent et ne vous mettez pas dans le rouge trop longtemps!

Au sommet, vous serez au kilomètre 17,5 , il vous restera donc encore 25km environ pour rallier l’arrivée. Bien sûr, comme lors de toute ascension, la récompense est une bonne descente! La partie «très rapide» sera cependant de courte durée, et même un peu technique, avec 3 virages qui ne vous laisseront pas atteindre de grosses vitesses de suite. En bas de la descente, vous serez alors sur une longue succession de faux plat d’environ 10km, mais majoritairement descendant cette fois. Vous serez tenté de mettre des gros développements sur cette partie, mais patience et prudence! Prenez de la vitesse, mais économisez-vous en gardant une certaine cadence… Peu après le village de DROM (KM25), vous entamerez une nouvelle partie «casse patte»: en effet, c’est à nouveau une répétition de petites bosses et de faux plats descendants jusqu’à la traversée du village de RAMASSE qui vous attend. Lorsque vous verrez ces arches au km 29, il vous restera 3km de montée et de faux plats montants pour arriver au sommet de la dernière «ascension» du parcours. Le sommet sera signalé en arrivant dans le village de SENISSIAT. Au kilomètre 32 donc, une belle descente de 3km vous permettra soit de récupérer franchement, soit d’essayer de prendre un maximum de vitesse. En bas de cette belle descente, il ne vous reste plus que 8 km très roulants pour rallier l’arrivée, vous pourrez donc commencer à lâcher vos dernières forces dans la bataille, tout en gardant en tête les 10km de course à pied qui vous attendent pour franchir l’arche d’arrivée!