Réglementation : petit memento illustré

Comme tout sport le Triathlon est régit par des règles qui visent simplement à établir des limites. Le corps arbitral est là pour faire appliquer ces règles et faire en sorte que chaque compétiteur effectue sa course dans les mêmes conditions, sans aucune aide extérieure.

La règle primordiale: respectez l’arbitre, respectez les bénévoles et respectez vos concurrents.

I-Documents à présenter :

1. La licence

A chaque épreuve triathlon, le licencié doit présenter sa licence (papier ou dématérialisée) de l’année en cours pour montrer le nom du médecin, la date et sa signature.

En cas d’oubli de votre licence le jour de la compétition vous avez la possibilité de remplir un formulaire d’identification certifiant que vous êtes détenteur d’une licence fédérale de compétition auprès de l’arbitre principal qui vous demandera un chèque de caution. Après contrôle auprès de la Ligue, de la validité de votre licence, ce chèque vous sera rendu.

2. Sans la licence

Les non licenciés devront présenter un certificat médical datant de moins d’un an indiquant la non contre indication de la pratique du sport en compétition.
Sur le Sprint en relais, chaque licencié peut courir avec la licence de sa discipline (FFN, FFC, FFA)

Federation_française_de_natation_2012_logo  logo-ffcLogo_FFA

Amis non-licenciés, au retrait du dossard, vous devrez présenter

– un certificat médical vous autorisant à la pratique du sport en compétition datant de moins d’un an à la date de l’épreuve ;

– une pièce d’identité officielle avec photo ;

– vous compléterez un Pass Journée Compétition inclus dans les frais d’inscription (si vous n’êtes pas titulaire d’une licence FFTri Compétition).

 

II- Règles à connaître et à suivre

1. Avant la course.

Entrée dans le parc à vélo :

photo_vélo

Lorsque vous entrez dans le parc à vélo pour vous installer, vous pénétrez avec votre bicyclette et toutes vos affaires dans cette aire.

A l’entrée un arbitre va contrôler 5 points :

– que vous portez un casque jugulaire attachée (mettez-le avant). La jugulaire attachée c’est simplement pour vérifier que le casque est en bon état, c’est pour votre sécurité !

 

 

-que vous possédez une plaque de cadre fournie par l’organisation ou une étiquette auto-adhésive qui est placée soit dans le triangle à l’avant du cadre soit sur le tube de selle en position arrière.

 

 

– Votre dossard fixé sur une ceinture porte dossard par 3 points d’attache obligatoirement (il peut être tenu par 3 épingles sur l’arrière du maillot pour la partie vélo, par 3 épingles sur l’avant du maillot pour la partie cap)

– Votre cintre qui doit être fermé par des bouchons pour raisons de sécurité

– Votre puce à la cheville gauche

Installez-vous au mieux et repérez bien votre place dans le parc pour ne pas vous perdre pendant les transitions.

2. Pendant la course.

2.1 Natation :

Bonnet et maillot de bain obligatoires ! Pince-nez, lunettes (ou masque) autorisés. Palmes interdites ! Le port de la combinaison est autorisé sous certaines conditions. Un pantalon seul n’est pas autorisé. Si vous débutez, restez un peu en arrière pour ne pas paniquer dans la masse (« la machine à laver »).

Jeunes Distances XS, S et M
Annulation de la partie natation ≤ 16°C ≤ 12°C
Combinaison obligatoire ≤ 16°C
Combinaison interdite ≥ 24°C ≥ 24°C

Vous souhaitez une combinaison ?

2.2 Transition natation-vélo :

A la sortie de la natation, vous pouvez retirer votre combinaison en courant. A votre emplacement équipez-vous pour la partie vélo et veillez à bien ranger vos affaires à votre emplacement afin de ne pas gêner les autres concurrents.
Deux choses sont obligatoires :
– le casque ATTACHE !
– le dossard dans le dos
Vous devez circuler dans l’aire de transition à coté du vélo. En aucun cas vous ne devez être sur votre deux-roues dans cette aire pour de simples règles de sécurité. La montée sur le vélo se fait à la sortie du parc après avoir franchi la ligne au sol signalée par un arbitre.

 

2.3 Partie Vélo :

Sur le vélo vous devez respecter le code de la route. Toutes les courses sont malheureusement ouvertes à la circulation.

Le drafting est interdit ! Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit de rester dans la roue d’un concurrent afin d’être à l’abri du vent et de profiter de son aspiration. Vous devez rouler à plus de 1,5 m d’un vélo étant sur votre côté et à plus de 7 m (de roue avant à roue avant) du vélo qui vous précède. L’aspiration-abri » est sanctionnable d’un carton bleu.

Il faut savoir qu’un cycliste placé dans la roue d’un concurrent a un gain de 47% d’énergie, à 2m il gagne encore 27% de son énergie.

 

Toute assistance est interdite. Attention aux passants qui voudraient vous tendre une bouteille d’eau car si vous la prenez vous êtes sanctionnable. Les points de ravitaillement se font en zone fixe pour tous les concurrents. Toute aide matérielle reçue durant la partie vélo est interdite (utiliser la pompe d’un autre concurrent par ex.) et sanctionnable d’un carton rouge disqualifiant.

A la fin de la partie cycliste, pensez à la ligne ! Ralentissez et descendez du vélo avant cette ligne.

2.4 Transition vélo-course à pied :

Attention ! Ne détachez pas la jugulaire de votre casque avant d’avoir atteint votre place. Cela ne fait pas gagner de temps bien au contraire, l’arbitre vous la fera remettre et vous perdrez de précieuses secondes.
Gardez donc votre casque sur la tête jusqu’à votre emplacement.

2.5 Partie à pied :

Placez votre dossard devant pour ceux qui ont une ceinture.

Baladeur, lecteur MP3, téléphone portable interdits.
La règle principale à respecter concerne l’assistance. Il est interdit de se faire suivre en courant ou à vélo.
N’acceptez pas l’eau tendue par des spectateurs bien intentionnés qui ne pensent qu’à vous aider.

III. Les différents cartons et les sanctions :

Sanctions :

– Carton jaune : l’arbitre demande à l’athlète de se remettre en conformité (reprendre le bon sens de circulation dans le parc, positionner correctement son dossard…). L’athlète s’arrête, rectifie sa faute et repart.

– Carton bleu : il ne peut être montré par l’arbitre que sur la partie vélo pour une faute d’aspiration-abri. L’athlète devra alors s’arrêter dans la zone de pénalité située sur le parcours à pied : 1 mn sur distance XS et S, 2 mn sur distance M. Une pénalité non effectuée équivaut à une disqualification.

– Carton rouge : il signifie la disqualification en sanctionnant une faute qui ne peut pas être « réparée », un refus de se conformer aux injonctions de l’arbitre, 3 cartons bleus, absence de dossard à l’arrivée…

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de faire des statistiques de visites. Plus d'infos (s'opposer)

Cookies

Le présent site nécessite l'utilisation de cookies pour son bon fonctionnement.
Vous pouvez vous opposer aux cookies d'analyse d'audience (Google Analytics) en suivant la procédure que propose Google : https://tools.google.com/dlpage/gaoptout?hl=fr.

Fermer